Wells-Next-the-Sea – Sandringham (48km)

 

7h : Réveil matinal dans le camping du bord de mer. Jérôme s’est endormi sur l’ordinateur. Tout est humide et la batterie du gsm est à plat. La journée commence bien!

On plie rapidement bagage puis on s’attarde une petite heure à la cafeteria du camping dans un fauteuil confortable pour recharger les batteries. Jérôme prend une douche pendant que Sarah sirote un petit Caffe Latte en grignotant quelques donuts.

Il est temps de partir, il est presque midi. On roule le long d’une grand-route jusqu’à Hunstanton où l’on s’arrête dans un parc surplombant une falaise pour y cuire nos pâtes dans le froid et le vent. Il est interdit d’y faire du feu et nous cachons donc tant bien que mal notre bombonne de gaz et notre réchaud. Il y  a un maximum de vent. Les pâtes mettent 3 plombes à cuire, mais ça nous fait du bien quand ça finit dans l’estomac, surtout quand elles sont agrémentées d’un peu de pesto. Une petite dame nous accoste et nous pose quelques questions à propos du voyage et surtout sur ce que cela va nous coûter…les Anglais parlent toujours d’argent.

Après une digestion rapide, nous reprenons la route, espérant arriver à King’s Lynn avant la fin de la journée, mais nos jambes sont fatiguées… Nous nous arrêtons au Tesco du coin pour faire quelques courses et repartons sur une route plutôt pentue. On n’avance pas très vite tant on regarde le paysage : lavande, vieilles églises, collines et champs en moisson. C’est fou le nombre de lapins, de faisans et de rats écrasés que l’on peut rencontrer sur le bord de la route!

Nous arrivons dans une forêt où nous tombons sur le camping de Sandringham que nous avions repéré auparavant. L’endroit est calme, la forêt est dense et nous rappelle nos Ardennes belges. Il n’y  a personne à la réception. C’est déjà une bonne chose. Nous repérons le lieu et posons la tente. On déplace une table de pique-nique en bois près de la tente pour préparer notre repas. Des œufs, du riz et de la soupe, parfait pour terminer la journée.. Une seule chose nous fait peur : le camping est plutot luxueux, on se demande combien ça risque de nous coûter demain! Avant de se coucher, Sarah part se prendre une douche 4 étoiles, pendant que Jérôme avance sur le site… Faut dire qu’elle en avait vraiment besoin!