Our wandering days are nearly over

Dernier jour ensemble. Envie d’en profiter…

On se lève tôt, petit déj au café au coin de la rue, puis on décide de vite faire ce qu’on a à faire chacun, avant de se retrouver.

Pépé aimerait acheter un disque dur externe pour reprendre une copie de mes photos, et moi, je n’ai toujours pas trouvé de solution pour l’attache guidon, ni de batterie externe pour mon iphone…

On se retrouve en chambre vers midi, petit fatburger menu, tour dans le quartier chinois, et on repart en chambre. Pas trop envie de bouger ni l’un ni l’autre en fait, il fait gris sur Vancouver aujourd’hui, puis faut dire qu’on commence à bien connaître le centre-ville.. On opte plutôt pour une petite sieste peinard ensemble, bonheur…

On se réveille, on sait qu’on va bientôt se quitter, on se répète l’un l’autre que les vacances étaient géniales, on se remémore le mois qui vient de s’écouler et les bons moments passés. On est d’accord tous les deux: les quelques moments plus durs se sont déjà transformés en bons souvenirs.

Pour fêter ça, on décide de se faire un tout bon repas ce soir, une dernière cène outre-Atlantique. On s’arrête chez Zachari’s, devant un Steak Sirloin 8ounces (ils précisent tjrs le poids ici) et une bonne bouteille de rouge. Grand moment de nouveau, la viande est une merveille, plus tendre que ça, c’est du hachis! On ressort de là tous guillerets, après avoir personnellement félicité les cuistots.

La soirée se continue devant 1, puis 2, puis 3 amarettos au pub anglais où on avait l’habitude de s’arrêter lors de nos premiers jours dans la ville, avant de finir l’histoire là où elle a commencé, devant un dernier verre au Morissey’s, servi vous l’aurez deviné par la délicieuse Jessica, avant de rentrer à l’hôtel bien joyeux… Demain, départ à 7h pour l’aéroport…