Canmore – Calgary (115km)

7h, une voix douce me sort de mon sommeil, c’est Caroline, il faut que je me prépare, car elle commence à travailler au CommuniTea dans une heure. Elle lit quelques pages d’un roman sur la terrasse, pendant que je remballe mes affaires, puis, on se dirige ensemble vers le café.

Angela et Patricia sont déjà là, avec la banane, comme à leur habitude. Ces filles ont l’air tout simplement géniales.

Angela me prépare un déjeuner de malade, un énorme panini jambon fromage et crudités, de quoi faire au moins 200km sans faiblir, et offert par la maison en plus. Encore merci les filles, vraiment!

Je démarre vers 10h, Calgary est à plus de 110km, mais les conditions sont bonnes : le ciel est dégagé, le vent s’est calmé, et la route n’est pas trop trop dure. Je me console comme je peux en grimpant les quelques montées plus hard, en me disant que ce sont probablement les dernières avant de traverser les plaines sur 2000km.

Mon gsm vibre, un message de Tania : elle s’excuse de pas avoir répondu hier, elle était à un mariage et blabla. On décide de se voir ce soir à Calgary.

J’accélère la cadence, encouragé par cette bonne nouvelle. Le paysage se transforme de petites montagnes en prairies de moins en moins vallonnées, style pays de Herve.

Pas beaucoup d’arrêts entre les deux villes, si ce n’est dans une station service, où un touriste arrêté me tend une bière bien fraîche qu’évidemment, mourant de soif, j’affonne dans la seconde. Mauvaise idée, l’alcool me scie les jambes. Il me faudra deux heures à comater dans l’herbe pour m’en remettre.

Après 115km, mon record de distance, je finis par arriver à Calgary, bien crevé. Je roule direct dans le coin du motel village près de l’université, et m’arrête là où la chambre est la moins chère. Un bain et un brossage de dents et déjà, je rejoins la jolie Tania pour un verre ou deux sur la 17e Avenue, la Red Mile comme ils disent, là où tous les cafés sont regroupés.

Elle veut me montrer un peu la ville, mais ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que je la connais déjà la ville, et que c’est elle que je suis venu voir, pas les monuments historiques. On entre dans le Rose & Crown (apparemment c’est une chaîne de bars ce Rose & Crown), soirée karaoké ce soir, Tanja refuse de chanter, mais boire, ça, elle est d’accord. En bonne allemande, elle a déjà enchaîné trois rhum-coca avant que j’aie pu finir ma première bière. Elle vient de Cologne, pas loin de chez nous, et a bougé ici il y a 2 ans déjà pour bosser dans l’interim comme recruteuse. On parle pas mal du Canada, de nos vies respectives, et d’une foule de petites choses, il n’y a rien à faire, on se comprend quand même mieux entre européens!  Le courant passe nickel, mais je ne vois aucune flamme au fond de ses yeux, je crois que notre rencontre est vouée à rester amicale…

Elle décide de m’emmener au Man’s Ranch, le nom de la boite fait un peu peur, mais apparemment, c’est juste un truc bien typique de fermiers du coin, faut pas oublier que CowTown est le surnom de la ville… (Mal)heureusement, le ranch est fermé le dimanche! On se boit donc un dernier en face, puis un autre dernier, avant de passer au drive-in (le terme exact est Drive-Thru) chez Wendy’s pour un orgasme gastronomique de consolation, et qu’elle me retape enfin à l’hôtel. Vraiment une toute bonne soirée en toute bonne compagnie, j’espère qu’on se recroisera somewhere soon.

2 réflexions au sujet de « Canmore – Calgary (115km) »

  1. Alloah,

    Juste un petit message pour te dire que j’ai souligné deux choses dans ton articles qui me sont bien familières ici :
     » Il n’y a rien à faire, on se comprend quand même mieux entre européens! »
    « Wendy’s pour un orgasme gastronomique de consolation »
    On a beau être à 8500 km l’un de l’autres mais bien souvent des réflections ou des habitudes me paraissent si proche!

    Bien à toi (Lovely Heart) Biky Cowboy 😉

  2. I only understand every other word, but yes you drink way to slow! 😉

    Let me know the next time your in Calgary ahead of time and I´d be happy to offer you a place to stay.
    Drive safe!

Les commentaires sont fermés.