Getting organized

Aujourd’hui, comme l’a bien expliqué MoonPuppy en sirotant son Dr Pepper hier soir, c’est la grande journée des courses et des derniers préparatifs. Raph et moi on se fait réveiller au petit matin par les autres membres du camp qui font passer du café dans la cuisine, on lance une machine de linge, puis on déserte l’assemblée pour aller déjeuner peinard dans un « port of subs ».

On ressort de là avec une moitié du sandwich aux œufs encore en main et le ventre déjà prêt à exploser. On fait un tour dans les grandes surfaces des alentours, à la recherche de quelques trucs indispensables pour le festival…

… Avant de se diriger de nouveau vers la baraque de MoonPuppy, où tout le monde est en train de s’activer (sauf lui qui sirote son Xe Dr Pepper de la journée).

Poppet débarque avec ses parents. Jackie nous emmène Raph, Dub et moi jusqu’au Walmart faire nos courses pour la semaine. Pas évident de savoir quoi prendre, on y passe plusieurs heures a tourner dans les rayons sans savoir se décider. Note to myself : l’année prochaine, faire une liste au préalable.

Finalement, on en ressort avec deux caddie presque pleins : beaucoup d’eau en un, puis des boissons, des fruits, des plats en conserve, des pâtes, du pesto, quelques bouteilles de rhum pour notre soirée mojitos et deux paires de lunettes de soleil a 5$ qu’on finit par choisir après une heure d’essayage: de vraies tarlouzes (surtout Raph!)

Un dernier passage au Brico du coin pour se procurer une paire de goggles, des lunettes de protection anti-tempête de sable, et on est quasi prêts : il ne nous manque plus que la menthe fraiche pour les mojitos, qui est impossible à trouver.

Avoir passé 2 heures dans les rayons m’a foutu un mal de crâne pas possible, c’est que, ces derniers temps, je suis plus habitué à la lumière du soleil qu’au scintillement des néons de grande surface. Poppet, me propose d’aller me poser un peu à la rivière, en plein centre-ville, pendant que Raph part de son côté avec une de ses amies à la recherche de l’herbe précieuse.

On embarque George et Anissa, sa copine, qui étaient restés chez Haggy, et on se pose une petite heure tous les 4 au bord de l’eau. Le couple s’amuse dans les rapides, pendant que Poppet et moi, après un plongeon rapide, on se fait sècher sur une grosse pierre tout en discutant. Elle a 24 ans, bosse avec des enfants adoptés, et s’est mariée avec Brian, alias Thundercat, il y a de ça 2 ans, et au Burning Man svp.

Ma première impression est qu’on se comprend et qu’on s’entend bien. Elle est calme, fort calme même, avec un regard un peu étrange qui fixe son interlocuteur pendant plusieurs secondes avant de réagir. Difficile de dire si elle est dans la lune ou si elle cherche quelque chose d’autre…

Je décide de me balader un peu seul dans les rues, rassurant Poppet sur le fait que je trouverai bien le moyen de rentrer en bus. La ville est pas très grande, mais plutôt impressionnante par le nombre de ses casinos et de ses magasins de prêts et de seconde main… Comme quoi le casino gagne toujours!

Ca me plairait bien de trouver un vélo, j’ai lu sur le site que c’était indispensable à BM, tellement la ville est étendue. Mais bien évidemment, j’arrive trop tard, les burners ont déjà envahi la place et les quelques vélos d’occase qu’il reste sont à des prix de sots, si bien que ça me reviendrait moins cher de m’offrir un flingue, dont le prix démarre à 50$, sont fous ces ricains…

Soit, il se fait tard. Je m’assieds dans le bus pour Sparks en baillant, puis continue à pied jusque chez MoonPuppy, où j’arrive pas loin des 18h. Tout le monde est en train de s’affairer, Raph (qui a trouvé sa menthe) et Eslag pour la bouffe, et les autres pour la préparation des costumes, une tradition à Burning Man…

Dub travaille sur ses chaussures depuis hier soir, de vieilles Nike Air qu’il a recouvert d’aluminium, de fourrure blanche et d’un peu d’étoffe bleue, hum! Eslag lui, s’est lancé dans la fabrication d’un costume complet de Télétubbies, tout orange en feutre avec des lignes jaunes poussin en fourrure, chacun ses goûts…

Il y a quelques nouveaux arrivés : 4 anglaises, étudiantes en art, qui doivent avoir autour des 22 ans. Alley, la mieux, est grande et fine, avec un joli sourire et pas mal de charme, elle me fait penser à l’anglaise des « Poupées russes ». Puis, il y a Sarah, un peu plus hardcore, avec piercings multiples et cheveux colorés en partie, Jennie, qui est en train de se faire raser quelques unes de ses mèches blondes par MoonPuppy (entre 2 gorgées de Dr Pepper), et enfin Chloé, qui tente d’aider Eslag à la machine à coudre, mais c’est pas gagné.

Raph, lui, profite du peu de temps qu’il lui reste pour chatter avec sa petite copine…

Après le souper, on finit de préparer les sacs, d’empaqueter et d’étiqueter la nourriture (merci Raph d’avoir inscrit Jolicoeur sur la mienne!), puis on charge les deux vans jusqu’à la gueule, avant de prendre une dernière douche, d’écouter le speech de scout de MoonPuppy (occupé à déguster une boisson dont je tairai le nom) et d’aller dormir… Demain, on démarre vers les 8h pour Black Rock City, pour une semaine que tout le monde annonce exceptionnelle…