En bref

INTRODUCTION

Le tourisme représente une part importante de l’économie mondiale. En 2006, plus de 800 millions de personnes ont voyagé à travers le monde et ces chiffres sont en constante augmentation. Bien que certains y trouvent leur profit, il est prouvé qu’à l’échelle planétaire, le tourisme, et surtout le tourisme de masse, a un impact négatif majeur sur l’environnement.

Or, nous sommes à une époque où l’écologie n’est plus un luxe, mais un devoir pour les générations à venir. Le temps des vols low-cost est tout sauf éternel, et il y a fort à parier que dans quelques années, le monde du tourisme et des loisirs doive fondamentalement changer d’orientation. Dans un tel contexte, nous pensons donc qu’il est grand temps de proposer un autre type de tourisme au grand public : un tourisme durable et plus respectueux de la nature.. Nous devons dès aujourd’hui adapter nos habitudes au siècle qui s’annonce comme étant celui du développement durable.

Près de chez nous, en Europe du Nord, des initiatives pour développer un tel type de tourisme commencent à voir le jour. La « NorthSea Cycle Route » en est le meilleur exemple. Inaugurée en 2003, cette piste cyclable de 6000km de long, fait un tour complet de la Mer du Nord, traversant successivement la Belgique, le Royaume-Uni, la Norvège, la Suède, le Danemark, l’Allemagne et les Pays-Bas. En plus d’être un bel exemple de coopération européenne, elle se positionne actuellement comme la plus longue piste cyclable continue balisée du monde. Son objectif principal est de développer de manière durable le tourisme local dans les régions concernées, mais aussi de promouvoir des déplacements récréatifs plus simples et plus propres.

C’est pourquoi, au travers du projet « Let’s Ecocycle !», nous nous sommes lancé le défi de parcourir l’entièreté de cette boucle à vélo, au départ de la Belgique, en tentant d’apporter au public un autre regard sur le développement durable en général et le tourisme en particulier.